«

»

Le port d’Achères en débat public

PSMOLe projet Port Seine-Métropole Ouest (PSMO) fait l’objet d’un débat public depuis le 15 septembre et jusqu’au 15 décembre 2014. Il s’agit de la première phase du vaste projet de plateforme multimodale qui à terme s’étendra sur plus de 400 hectares dans la plaine d’Achères.
Le débat public ne porte donc que sur la partie ouest du grand projet. Ce nouveau port de 100 hectares sera construit sur un site d’extraction de granulats. Il permettra d’utiliser la voie d’eau pour le transport de ces granulats vers les chantiers du nouveau Grand Paris (logements et transports) et pour acheminer les remblais nécessaires au réaménagement de la plaine. L’ambition de Port Seine-Métropole Ouest est de participer à l’élan économique de la Confluence Seine-Oise et de la PAC, notre intercommunalité.
Un projet présenté comme exemplaire
Ports de Paris, le maître d’ouvrage, s’engage à réaliser « un aménagement respectueux de l’environnement, de la biodiversité et du paysage » et à assurer « le report du transport de marchandises vers les modes alternatifs à la route (fluvial et ferré) ». Le projet présenté parait donc parfaitement vertueux en matière de développement durable. Il comprendrait la mise en place d’une économie circulaire pour le BTP. Il permettrait la création de 500 à 1000 emplois directs à terme. Il ferait diminuer le nombre de poids lourds sur le réseau routier local. Il requalifierait le paysage de la plaine. De plus, le fret transporté utilisant essentiellement la voie fluviale, le projet PSMO ne nécessiterait pas la création de nouvelles infrastructures autoroutières et ne justifierait pas la construction de l’A104.
Un projet qui interroge
Pourtant on peut s’interroger sur le futur du port d’Achères : vers quelles activités se tournera le port ouest à la fin de l’exploitation des granulats et une fois remblayé ? Est-ce que nous assisterons à la mutation du port en terminal conteneur avec ce que cela entraîne comme trafic de poids lourds sur le réseau local ?
Bien que le débat ne porte que sur la partie Ouest du projet Port Seine Métropole, de nombreuses inquiétudes demeurent en ce qui concerne la future partie Est, et l’un de ses corollaires : le renforcement des dessertes routières et la réalisation de l’autoroute A104 en zone urbanisée. La question se pose de façon cruciale à l’heure où les projets de lignes ferroviaires peinent à trouver des financements, et où le projet du Canal Seine Nord Europe, après avoir été écarté des priorités nationales, est relancé. Nous espérons que le débat public permettra d’apporter des réponses à ces interrogations et ces inquiétudes.
Débat public, une réunion publique à Poissy.
La Commission particulière du débat public (CPDP) va organiser 8 réunions publiques du 2 octobre au 2 décembre dans les Yvelines. Ces réunions thématiques se tiendront dans chaque ville du secteur. A Poissy une audition publique des acteurs économiques est prévue le 20 novembre 2014 à 20H00 au Centre de Diffusion Artistique, 53 avenue Blanche de Castille.

Voir le site de la CPDP sur le projet: http://psmo.debatpublic.fr/

Photo et plans : Commission particulière du débat public