«

»

Ernest Meissonier, en noir et blanc

Statut MeisonierPauvre Meissonier …

Déjà qu’il a l’air de s’ennuyer à cent sous l’heure, voilà qu’on est venu le chatouiller de partout au motif qu’il avait pris une sale mine sombre !
Ernest Meissonier (1815-1891), peintre et sculpteur, appartient au courant académique, dit aussi « pompier ». Il vécut de longues années à Poissy dont il fut maire. Il est inhumé au cimetière de la Tournelle.
Sa statue en marbre, installée en 1980 à l’entrée du parc qui porte son nom, vient des réserves du Louvre.  Elle n’appartient donc pas à la ville de Poissy.
Exposée aux intempéries et pollutions diverses, l’oeuvre était devenue presque noire. Un expert du musée d’Orsay, venu l’examiner en 2013, avait préconisé une restauration par des spécialistes et une réinstallation sous abri. Toute intervention au kärcher était formellement prohibée afin de ne pas dégrader davantage le marbre, déjà soumis au redoutable « nettoyeur » en 2006 sans autorisation préalable.
Las ! Fort de sa méconnaissance du dossier, ignorant les personnes compétentes, l’adjointe au patrimoine ou le directeur culturel, le maire a ordonné le lavage sans délai de la statue. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le kärcher est entré en service, décapant gravement en quelques minutes, le marbre déjà fragilisé !
C’est le ministère de la culture qui va être content ! On a juste oublié de lui demander son avis …
Oui vraiment, pauvre Meissonier …