Le Pisciacais, tribune de mars 2019 : Bla bla bla…

Extraits de la lettre d’information n° 10 éditée par Ile-de-France Mobilités en février 2019 au sujet du tram 13 « express », page 5 :
« 2/ Améliorer les déplacements doux
À Achères
• Création de trottoirs plus larges dans le prolongement du parvis de la gare d’Achères-Ville.
• Aménagement en zone 30 de la rue Camille Jenatzy, en continuité avec les aménagements cyclables du quartier Petite Arche.
• Élargissement du passage sous les voies ferrées pour faciliter les cheminements Est-Ouest […] pour tous les modes.
À Poissy
Sur le boulevard Gambetta, l’idée de créer un itinéraire cyclable parallèle à la voirie, qui a émergé pendant l’enquête publique complémentaire, sera approfondie en concertation avec les collectivités locales pour évaluer l’opportunité de cette proposition sur des critères de pertinence de l’aménagement, de coût et d’impact des travaux. 
»

Vœux pieux, improvisations, promesses,manque de transparence ? Comment interpréter ce flou ?
Nous mettons au défi les Pisciacais de transposer ce jargon politico-marketing en actions concrètes ! Quiconque est capable d’apporter des précisions peut le faire sur notre site Vivonsnotreville.com, nous sommes preneurs.

On le voit bien, d’un côté, à Achères, un développement pensé depuis 2014 avec la ville, de l’autre, à Poissy, aucune anticipation, aucune politique volontariste en faveur des modes de déplacements doux. Difficile d’ailleurs de prolonger les aménagements existants, puisque le développement de pistes cyclables en zone urbaine avec une signalétique claire, pour une utilisation du vélo comme mode de transport au quotidien, reste au point mort.

Mais soyons rassurés ! « L’année 2019 sera placée sous le signe du développement durable dans la cité Saint-Louis », (site internet de la ville, chapitre Poissy éco-responsable). « Poissy n’est pas en retard, mais Poissy veut être en avance » (Karl Olive). Bla bla bla…