Le Pisciacais, tribune de février 2019 : Mieux vaut tard que jamais

2019, dernière année complète de cette mandature, déclarée année de l’éco-responsabilité ! « Poissy a décidé d’engager sa transition vers la ville durable. Poissy n’est pas en retard ! Mais Poissy veut être en avance » (Karl Olive, Le Pisciacais du 23/01). Bel exemple d’antiphrase. Si Vivons notre Ville approuve cette toute nouvelle orientation, elle ne peut que déplorer l’absence d’ambition constatée depuis 2014.

Où est le maillage de voies cyclables préconisé par le CODES ? Pourquoi avoir d’abord abandonné le label écoquartier de Rouget-de-Lille avant d’y revenir ? A quoi rime une journée sans camions à Poissy quand on vote au niveau intercommunal des mesures qui augmenteront la circulation alentour, donc dans notre ville ?

Mais de même que nous nous sommes réjouis de la poursuite de projets initiés par la municipalité précédente (La Coudraie, l’écoquartier), nous ne pouvons que nous satisfaire des mesures annoncées, qui sont l’écho des propositions de notre programme électoral.

Alors voyons grand ! Piétonisons le centre-ville, réapproprions-nous les berges de Seine, passons à la ville 30, favorisons réellement les déplacements à vélo, revégétalisons la ville, fournissons des récupérateurs d’eau de pluie aux habitants et finançons la séparation des eaux pluviales et des eaux usées, formons mieux aux gestes écologiques les habitants et notamment le public scolaire, incitons les entreprises pisciacaises à développer des produits éco-responsables, subventionnons les travaux d’isolation thermique des logements pisciacais, organisons un financement citoyen des énergies renouvelables sur les bâtiments municipaux, proposons des repas 100 % bio et plus de repas végétariens dans les cantines scolaires… A chacun d’ajouter ses propositions sur notre site