Le Pisciacais, tribune du 8 mars 2018 – L’accès aux berges de Seine

La Seine, patrimoine naturel d’exception, constitue un véritable atout pour notre cité. Il serait bien agréable de se promener tout au long des berges de Poissy. Malheureusement, leur accessibilité reste très limitée.

Ailleurs, de Rouen à la Seine-et-Marne, des actions ont été conduites ou sont programmées pour donner aux habitants un accès aux rives du fleuve par la création d’itinéraires de circulations douces.

Au plus près de chez nous, la commune des Mureaux a aménagé une voie douce de 8km jusqu’à la base nautique. Ariane group (AIRBUS), qui utilise la Seine pour faire transiter un étage de fusée, a créé le quai Magellan en laissant un passage libre dont l’accès n’est fermé que lors des transports, soit 8 fois par an.

À Poissy, le site PSA englobe les berges de la Seine. De ce fait, la servitude de « marchepied », chemin de 3,25 m de large, n’est pas respectée. Elle est pourtant obligatoire depuis la loi du 30 décembre 2006 accordant officiellement un passage aux piétons après l’avoir fait pour les pêcheurs.

Pourquoi ne pas œuvrer pour ouvrir ce cheminement et l’inscrire dans une continuité aussi bien en amont (liaison avec Achères) qu’en aval, mettant ainsi en valeur des points de vue nouveaux sur le fleuve ? La Ville de Poissy pourrait y réfléchir et concevoir des circulations douces dans un partenariat étroit avec PSA, le Syndicat mixte d’aménagement, de gestion et d’entretien des berges de la Seine et de l’Oise (SMSO) et les autres collectivités locales.

Outre le plaisir de flâner le long de l’eau, l’accès à la berge permettrait aussi le développement d’activités de loisirs. La proximité d’espaces habités denses assurerait une fréquentation élevée, pour le plus grand bonheur des Pisciacais et de tous nos visiteurs !