Tram 13 Express (anciennement TGO) – Enquête publique du 8 janvier au 9 février 2018.

Les détails de l’enquête publique nous sont maintenant connus : elle va constituer un moment décisif pour sauver le tracé initial et échapper aux nuisances du tracé urbain.

L’AFPI, Association Favorable au Projet Initial dont VNV est adhérente, vous livre tous les détails du déroulement de l’enquête et suggère bon nombre d’idées qui peuvent être insérées dans vos interventions auprès de la commission. Prenez connaissance des éléments contenus dans le document et participez à cette enquête : si vous ne voulez pas du tracé urbain, c’est le moment ou jamais d’agir et de faire agir autour de vous ! Si nous manquons cette étape, il sera beaucoup plus difficile de lutter…

 » Chers adhérents

Nous vous rappelons qu’une commission d’enquête a été mise en place, en vue de l’enquête publique complémentaire qui aura lieu du 8 janvier 2018 au vendredi 9 février inclus et qui aura pour objet d’émettre un avis sur les avantages et inconvénients du tracé initial par rapport au tracé urbain du tram à Poissy. C’est à la suite de cet avis que le Préfet prendra une décision sur le caractère d’utilité publique de l’un ou l’autre tracé.

Cette étape de la procédure est donc d’une extrême importance. Nous vous rappelons que vous pouvez consulter le dossier d’enquête publique sur le site internet du projet : http://tram13-express.fr , sur le site du registre électronique : http://tram13.express.phase2.enquetepublique.net ou en mairie. Nous devrons nous faire entendre par la commission d’enquête et ne manquerons pas de faire valoir nos arguments.

Afin de renforcer notre position, il est important que les adhérents de notre association participent individuellement à cette enquête publique sur plusieurs supports possibles :

  • sur le registre électronique : http://tram13.express.phase2.enquetepublique.net
  • en mairie, sur les registres papier
  • lors des permanences de la commission d’enquête qui auront lieu en Mairie de Poissy salle 313
    • samedi 27 janvier 2018 de 9h00 à 12h00
    • lundi 5 février 2018 de 14h30 à 17h30
    • vendredi 9 février 2018 de 14h30 à 17h30
    • jeudi 1er février 2018 de 16h00 à 19h00
    • samedi 20 janvier 2018 de 9h00 à 12h00
  • lors de la réunion publique du jeudi 11 janvier 2018 à 19h30 au Théâtre de Poissy
  • par courrier adressé à la présidente de la commission d’enquête, Mme Marie-Claire Eustache, à la mairie de Poissy

Quel que soit le mode de participation que vous choisirez, il sera bien entendu le bienvenu, et nous vous en remercions par avance. Toutefois, un avocat habitué à ce type de procédure nous indique que le courrier à la présidente de la commission est le mode de participation le plus efficace, car il permet d’avoir des réponses écrites de la part de la commission d’enquête. Ces réponses pourront éventuellement être utilisées ultérieurement, le cas échéant, en vue de procédures contentieuses.

Si vous partagez notre point de vue et si vous en avez le temps, nous vous serions donc très reconnaissants de préparer un courrier totalement rédigé par vos soins, reprenant vos interrogations et inquiétudes relatives au projet du tracé urbain.

Nous vous rappelons ci-dessous dans le désordre des questions et soucis que génère le tracé urbain ; vous pourrez vous en inspirer si vous le souhaitez et bien sûr ajouter tout sujet qui vous intéresse et/ou vous inquiète :

1) Pourquoi traverser Poissy sans vraiment desservir la ville (centre ville = Hôtel de ville, marché, centre de sécurité sociale, non desservi) ? Quartiers Bethemont-La Bidonnière, La Coudraie, Beauregard-Racine, Migneaux, Clos d’Arcy, Hôpital, non desservis.

2) Pourquoi ne pas étudier la mise en place de navettes autonomes entre Poissy Grande Ceinture et Poissy RER pour la traversée de Poissy ?

3) Pourquoi appeler ce tracé EXPRESS, alors que le trajet entre Versailles et Cergy-Pontoise sera notoirement allongé s’il traverse Poissy ?

4) Quel sera l’avantage pour tous ceux qui aujourd’hui se rendent à St Germain en Laye en bus ? Avec le tracé urbain, ils devront changer de tram à St Germain Gde Ceinture.

5) Pourquoi attendre 2026, voir plus tard, pour la réalisation du tracé urbain alors que les délais sont bien plus courts avec le tracé direct ?

6) Le STIF prétend : 37000 habitants desservis – 20% de circulation en moins ; sur quelles données objectives reposent ces hypothèses ?

7) Quelles sont les protections acoustiques prévues ? (bruit – vibrations)

8) Comment seront compensés les impacts négatifs sur la forêt de St Germain ?

9) Le tracé urbain nécessiterait d’abattre 273 arbres dans la ville de Poissy. Comment seront compensés ces dommages sur l’environnement pisciacais ?

10) Quelles sont les solutions prévues pour la circulation automobile dans Poissy et notamment bld Gambetta, place de l’Europe (trafic en augmentation en provenance de Carrières sous Poissy) ?

a) pendant les travaux (note de VNV : durée prévue 5 ans, 2021-2026)

b) quand le tram sera opérationnel

11) comment peut-on envisager, dans le cadre d’un nouveau projet tant vanté, que le bld Gambetta reçoive sur la même voie cyclistes et automobilistes ?

12) Pourquoi ne pas retravailler l’option d’un arrêt du tram à Achères Chêne Feuillu ? Il faut rappeler que cet arrêt permettrait de desservir le Technoparc (entreprises et lycée), alors que le tracé urbain ne le permet pas.

13) Pourquoi retenir l’hypothèse du tracé urbain alors que celle du tracé initial coûte moitié moins ?

14) Le tracé urbain entraîne la nécessité d’effectuer des travaux d’assainissement sur le parcours envisagé. Ile de France Mobilité (ex STIF) ne prend pas en charge ces travaux. Quel montant représentent-ils et qui en assurera le financement ?

Les problèmes ci-dessus évoqués reprennent l’essentiel de nos arguments en faveur du tracé initial. Mais nous vous encourageons vivement à en rapporter d’autres que nous aurions omis.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Notre secrétaire-adjoint Claude HOSTEN se tient à votre disposition et nous vous indiquons son adresse mail : hosten.claude@wanadoo.fr

Nous comptons sur votre mobilisation car l’enquête à venir sera un moment clé dans le choix par le Préfet de l’un des deux tracés. Nous vous remercions pour votre participation. Cordialement

Le Bureau (de l’AFPI)

Rappel : une pétition est ouverte pour défendre le tracé initial contre le tracé urbain, si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas participer à l’enquête publique, faites entendre votre voix par ce lien :

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/tram-13-express-sauvons-trace-direct/35544