«

»

Le Pisciacais, tribune du 30 octobre 2017 – Tram 13 express, un projet nommé enfumage

Non, le tram 13 express n’a d’express que son nom. Préférez-vous vous rendre à la station RER de St-Germain par un bus direct ou 2 trams avec correspondance ? Soyons clairs : Vivons Notre Ville est favorable à l’amélioration des transports en commun, au développement des circulations douces et à la réduction de la place de la voiture. C’est pour respecter ce principe que nous optons pour le tracé initial, le plus logique.

À en croire la lettre d’information – de propagande – n°7 de la Région ou le magazine du Conseil départemental, le projet de tracé urbain ne présenterait que des avantages. Ces argumentaires n’évoquent pas ce qui fâche par rapport au projet initial :

– le surcoût de 120 à 150 millions d’euros ;

– l’allongement du temps de trajet d’au moins 4 minutes avec les 2 arrêts en plus ;

– les 3 années supplémentaires de mise en œuvre, repoussant la mise en service à 2026.

Comment se forger un avis éclairé sans mettre tous les éléments sur la table ? Une enquête publique complémentaire sera ouverte avant la fin de l’année. La lettre de la Région indique page 7 : « Les avis et suggestions recueillis permettront d’éclairer la décision de la commission d’enquête […] sur la pertinence des deux tracés et d’aiguiller ainsi le Préfet dans son choix de variante de tracé à déclarer d’utilité publique ».

Tous les Pisciacais sont invités à y donner leur avis.

La liaison rapide nord/sud du département (entre St-Quentin/Versailles et Cergy) reste primordiale. C’est pourquoi nous déposerons un avis en faveur du tracé initial, plus économique (la voie ferrée existe), plus rapide (2 arrêts en moins) et moins long à voir le jour. Notre future qualité de vie se décide aujourd’hui. Informez-vous et venez donner votre avis. Plus d’informations sur vivonsnotreville.com

Eric Falzon et Jeanne Pothier