Växjö, la ville zéro carbone

Växjö, ville suédoise de 80 000 habitants, s’est donnée pour objectif de s’affranchir complètement des énergies fossiles. Entre 1993 et 2008, la cité a diminué ses émissions de CO2 de 35%. L’objectif pour 2030 est le zéro carbone.

Chauffage urbain

Déjà la moitié de la population de la ville n’utilise que des énergies renouvelables. Plus de 93% de l’énergie utilisée pour le chauffage est d’origine renouvelable. L’utilisation des déchets de la forêt, principale source de bioénergie, a eu des effets secondaires positifs : meilleure protection de l’environnement, création d’emplois, augmentation de recettes fiscales… La quasi-totalité de la ville de Växjö est aujourd’hui raccordée au chauffage urbain au bénéfice des habitants qui ont vu leur facture baisser.

Economie dans les transports

Mais le défi majeur concerne les transports. Les énergies renouvelables ne couvrent que 4% de la consommation des véhicules. Växjö a donc décidé de miser sur la fabrication locale de biocarburants. La station de traitement des eauxusées produit du biogaz qui permet de couvrir enpartie les besoins en électricité du site et de faire fonctionner environ 80 véhicules. Växjö faciliteégalement l’usage du vélo et compte déjà plus de 150 km de pistes cyclables.

Un consensus politique.
Une des explications de la réussite de Växjö est l’implication des partis politiques qui s’accordent sur l’importance à donner aux problèmes environnementaux, et au changement climatique. Ils arrivent à se mettre d’accord sur des objectifs clairs pour le long terme qui ne sont pas remis en cause à chaque élection.

A noter que la rencontre annuelle des villes de l’association « Energy cities » s’est déroulée dans cette ville en avril 2013. Poissy est adhérente de cette association

http://www.energy-cities.eu/