«

»

ZAC Rouget de Lisle, de vives inquiétudes …

Tribune n°130 pour Le Pisciacais – 30 mai 2016 

ZAC Rouget de Lisle, de vives inquiétudes …

Lors de la présentation de la ZAC, et plus précisément de la 1ère tranche de construction, le maire a rendu un hommage appuyé à Jean-Paul Hédrich, ancien maire-adjoint, élu de Vivons notre Ville et initiateur du projet. Qu’en reste-t-il au-delà de ces compliments ?

 

Si la création d’un foyer pour jeunes actifs est une excellente nouvelle, d’autres aspects du programme nous inquiètent

  • Nous regrettons que le maire ait abandonné l’ambition d’obtenir le label Écoquartier, garant d’une qualité de vie exemplaire. Il a renoncé à l’engagement de la charte, signée par la ville, de mener une politique d’aménagement durable qui est la clé de l’épanouissement des citoyens.
  • Le bien-vivre des habitants passe par une mixité générationnelle. À la question sur la place des aînés dans ce quartier, le maire répond qu’il a choisi de réaliser un « village » qui leur serait dédié sur un autre site de la ville…
  • Le stationnement en surface, utile aux visiteurs, était initialement positionné en lisière pour la sécurité et la quiétude des habitants. Hélas, ces parkings seront disséminés au sein du quartier dans les zones piétonnes…
  • Le promoteur du premier lot va construire 60 logements sociaux dans un immeuble de 7 étages au bord du boulevard de l’Europe. Cette construction destinée à protéger du bruit le cœur du quartier devait abriter des activités et des bureaux. Nous demandons une répartition équilibrée des constructions dans le reste du quartier pour que les logements sociaux ne soient pas tous repoussés le long du boulevard.
  • Un lieu d’échanges avec les habitants est prévu dans la ZAC. Très bien ! Espérons que cette concertation sur l’aménagement du futur quartier soit effective, qu’interrogations et suggestions seront bien prises en compte.

Jeanne Pothier er Eric Falzon