«

»

Les camions ne rentrent plus dans le quartier de la Coudraie !

Vendredi 1er avril dès 6h du matin, des habitants de la Coudraie ont bloqué l’accès au quartier. On pouvait lire sur une banderole :  « Habitants en danger, quartier en détresse ». Cette action a permis de dénoncer les nuisances que provoquent le chantier sur ce site : des camions qui roulent à grande vitesse dès 6h du matin, l’absence de signalisation pour les trous et les tranchées, un incendie provoqué par une fuite de gaz.

Les locataires souhaitent l’ouverture du chantier après l’arrivée des enfants en classe (9h), l’installation de ralentisseurs, des mesures de contrôle des conduites de gaz.

Le directeur de France Habitation (le bailleur) et le maire se sont rendu sur place. M. Olive a promis aux habitants d’interpeller le sous-préfet et Grand Paris Aménagement (l’aménageur).

Mme Audouy, de Grand Paris Aménagement reconnaît les manques et annonce en conséquence diverses mesures : des « hommes-trafic » au moment de l’entrée et la sortie de l’école, la signalisation des tranchées ouvertes, la communication des plans de circulation qui changent chaque semaine. De son côté, France Habitation indique aux 10 familles concernées par l’incendie du 25 mars qu’elles seront relogées la semaine suivante, le temps de vérifier les canalisations de gaz avant la remise en service.

Post scriptum : 72h après cette interpellation du maire et du bailleur, le local mis à la disposition du collectif se trouve privé d’électricité. Des techniciens d’EDF ont enlevé les fusibles qui permettent l’alimentation en courant à cet appartement. L’électricité arrive partout ailleurs (parties communes, appartements). Au 15 avril, le local est toujours sans courant. Certainement une très fâcheuse coïncidence…