Intervention au Conseil Municipal du 27 septembre 2012

Délibération N° 14

 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE DISTRIBUTION PUBLIQUE D’EAU POTABLE EN 2011

 

Pour compléter cette présentation, je souhaite faire au Conseil un rapide compte rendu de la dernière Commission consultative des services publics locaux qui s’est tenue la semaine dernière en présence d’élus, de représentants des associations UFC que choisir et Eau Val de Seine, et de cadres de la Lyonnaise des Eaux.

La Commission a relevé dans le rapport annuel du délégataire un certain nombre d’erreurs, d’approximations et d’omissions qui ont contraint la Lyonnaise des Eaux à refaire son rapport dans l’urgence, ce qui explique la feuille de corrections qui vous a été remise en début de séance.

A cette heure, je n’ai personnellement toujours pas reçu le nouveau rapport. La Commission s’est inquiétée d’autre part du faible taux de renouvellement du réseau, taux qui est de 0,43 % en 2011 et qui diminue d’année en année. A ce rythme, il faudrait 230 ans pour renouveler entièrement le réseau de Poissy. Des questions ont également été posées au délégataire concernant les sommes importantes provisionnées pour le renouvellement du réseau comparé au faible niveau des travaux d’entretien réalisés. Les représentants présents de la Lyonnaise des Eaux se sont engagés à nous fournir des explications. Ils nous ont aussi assuré

pour la troisième année consécutive qu’ils allaient remettre à la Ville le plan du réseau avec le type et l’âge des canalisations, document indispensable pour connaître l’état de notre patrimoine.

La Commission a également émis des remarques sur la mauvaise maîtrise du chantier actuel de la Lyonnaise rue du Général de Gaulle qui a été mené en dépit du bon sens et a pris plus d’un mois de retard, ce qui n’est pas sans conséquence sur cette rue commerçante.

 

Le rapport nous apprend que la part du délégataire dans le prix de l’eau potable a progressé de plus de 5 % entre le 1er janvier 2011 et le 1er janvier 2012. Certes, cette augmentation résulte mécaniquement du calcul de la formule de révision contractuelle mais on est en droit de se demander si cette hausse bien supérieure à celle de l’inflation ne pourrait pas être limitée par négociation, surtout en cette période de crise où les budgets des familles sont contraints.

En résumé, la Commission a constaté le manque de rigueur et de sérieux du rapport du délégataire et les difficultés à obtenir des informations claires et sûres sur l’état du réseau et des investissements. Il paraît donc souhaitable que la Lyonnaise des Eaux respecte ses obligations d’une manière plus transparente et plus satisfaisante.

Cette situation mérite (je pense) que la Ville fasse réaliser rapidement un audit de la gestion de notre délégataire pour mettre de la lumière sur le prix de l’eau potable et l’état réel de notre patrimoine. Il est temps car nous sommes à deux ans et demi de l’échéance du contrat de concession qui lie la Ville de Poissy à la Lyonnaise des Eaux.

 Je vous remercie.

 Jean-Paul Hédrich

Adjoint au Maire

Délégué à l’urbanisme, aux équipements  publics,

à l’énergie et à la commission de sécurité.