L’AMAP : le bonheur est dans l’assiette

Consommer solidaire et manger autrement

 

L’association Jardin de Poissy a lancé au mois de septembre 2009 une première Amap à Poissy. Cette Amap permet à trente six familles de profiter de légumes produits près de Plaisir pour partie et en Seine-et-Marne pour le reste, en attendant que des terrains soient cultivables à Poissy.

 

Participer à une Amap permet de recevoir régulièrement des produits frais et de saison. L’agriculteur parvient à assurer cette production grâce à la solidarité et l’implication dont les adhérents font preuve.

 

Des rencontres

L’Amap, ce sont d’abord des rencontres entre des personnes, des familles qui partagent de bons moments, une ambiance conviviale autour d’un sentiment commun. Celui d’un privilège encore trop rare dans notre société réputée si confortable : avoir choisi d’acheter et de déguster des légumes dont on connaît le producteur, dont on a vu la terre sur laquelle ils ont poussé, dont on maîtrise toute la chaîne de production.

 

Des légumes

Un matin par trimestre, chaque adhérent est préposé au transport des légumes durant une matinée.

L’arrivée dans le rude froid d’automne donne une idée des conditions qui rendent rudes les hommes des champs. Pourtant leurs rires et les blagues du matin réchauffent très vite l’atmosphère.

Et quand un camion s’ouvre sur une montagne de courges musquées cachant des caisses pleines de céleris, navets, choux, potimarrons, c’est dans une caverne d’Ali Baba que l’on croit entrer.

A l’arrivée des caisses de mâche, ça y est, une star est née. On l’attendait cette mâche, à l’Amap ! Ses grandes feuilles tendues et déployées, fraîches et croquantes, comme elles rendent fades celles des supermarchés qui ont voyagé des heures et arrivent sous cellophane.

 

Des calibres et des goûts «différents»

Amateurs de forme unique et de goût fade, passez votre chemin. Ici les carottes ont plusieurs «pattes», parfois entremêlées, les pommes de terre sont «naines» ou «géantes» et surtout les goûts : variés et intenses, ils nous font aimer l’Amap… ! 

Maëlic Philippot

© Photos : Christian Jung /Fotolia. © Soired.

 

 ‹ Si vous souhaitez vous informer sur l’Amap de Poissy :  http://jardindepoissy.free.fr

 ‹ Renseignements généraux sur les Amap : AMAP-idf

 

Des engagements entre ferme partenaire et consomm’acteurs

 

• Pour la ferme partenaire

Qualité et diversité des produits : Produits provenant de la ferme, frais, de saison, issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement, et si possible de variétés/races locales ou anciennes.

Pédagogie : Etre présent aux partages de productions, faire visiter la ferme au moins 1 fois par saison d’engagement, organiser avec les consomm’acteurs des ateliers pédagogiques, informer régulièrement sur l’avancée des cultures, etc.

Transparence technique et économique : Expliquer aux consomm’acteurs les méthodes de travail et la manière dont le prix de la part de production a été fixé.

 

• Pour le consomm’acteur

Pré-financement de la production : Tous les chèques sont remis au référent trésorerie du groupe avant réception des produits. La durée de l’engagement est fonction du cycle de production concerné (en général 1 an).

Solidarité dans les aléas naturels : Le planning de production et le prix sont établis conjointement par le paysan et le groupe. Ensuite, le paysan fixera le contenu des parts de production en fonction de l’avancée des cultures (en bonus ou malus).

Implication dans la gestion du groupe : Chaque consomm’acteur assure, à tour de rôle, l’organisation du partage de production. Au moins une fois par an, une réunion de bilan est effectuée pour définir les améliorations à apporter, tant du côté du paysan que du groupe.