«

»

Baguette ou café en attente

La solidarité des petits riens…

BaguetteA Poissy depuis le  samedi 7 mars !

L’idée nous vient de Naples où la tradition du « caffé sospeso » est une institution depuis plus d’un siècle.

De quoi s’agit-il ?
Une personne entre dans un bar, commande un « caffé ristretto » bu sur un coin du zinc et en règle deux dont un « caffé sospeso » à destination d’une personne qui ne pourra se l’offrir. Depuis mai 2013 ce concept s’est rapidement répandu en Europe et hors de ses frontières (1) (Québec, Amérique latine…). Dans l’Hexagone, il a été repris sous l’appellation « Café en attente ». Il prend tout son sens dans ce lieu convivial d’échanges et de rencontres qu’est le café. Sur Coffefunders (2), la plate-forme solidaire pour les cafés suspendus, 912 adresses d’établissements pratiquant le café, voire l’encas en attente sont recensées en Europe.

CafesuspenduUn concept qui fait tache d’huile…
Facilement reproductible, il a même été adapté à un stéréotype bien de chez nous : la baguette. « Une baguette ce n’est pas onéreux, toutefois, pour certains, c’est une dépense qui compte… je voulais que des personnes dans le besoin puissent aller dans une boulangerie chercher cet aliment de base, un acte banal dont elles sont écartées. » explique Jean-Manuel Prime, boulanger clermontois, qui a lancé la « baguette en attente ». Sur son site (3) sont recensées plus de 150 boulangeries dans 55 villes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Nantes…et tout près d’ici à Andrésy)…

Ce concept est maintenant décliné au travers d’opérations diverses : bol de soupe, pizza, sandwich, Kebab sur le plan alimentaire, mais également culturel, des libraires ayant rejoint le mouvement.

…et arrive à Poissy
Vivons notre Ville, en partenariat avec des associations pisciacaises (Restos du Cœur, Toits du Cœur, Secours Populaire et Secours Catholique), a présenté cette action aux boulangeries et cafés de Poissy et ont sollicité leur participation à cette initiative de solidarité. Plusieurs boulangeries et cafés ont déjà répondu favorablement, faisant ainsi grandir la communauté des citoyens engagés dans la lutte contre l’isolement et la précarité. Mais ce n’est qu’un début…

Voici les premiers participants à Poissy :

Boulangerie :

l’Amandine – 16 avenue du Cep

La fournée Saint-Louis – 4 rue Ernest Lavisse

 

Les cafés :

Le Batignolle – 29, rue du Général de Gaulle

Le Gambetta – 27 bd Gambetta

Le Zinc – rue du 11 novembre 1918

En savoir plus >


(1) www.coffeesharing.com
(2) www.coffeefunders.fr/fr
(3) www.unebaguetteenattente.org