Tram 13 Express, anciennement TGO phase 2

L’association AFPI-TGO, un collectif et 3 autres associations dont Vivons notre Ville ont rédigé une lettre commune au préfet pour réclamer le respect du tracé initial et sa mise en service rapide, dans le respect de l’intérêt général. Le diverses interconnexions, voulues par St Germain et Poissy pourraient se faire avec des solutions plus innovantes et moins coûteuses que le tram-train comme par exemple des navettes électriques autonomes qui circulent déjà à Lyon.

Le courrier au Préfet – mai 2017

La lettre a été signée en présence de la presse :

L’article du Courrier des Yvelines du 24 mai 2017

 

inquiétude au niveau du débranchement aux abords de l’école Péguy :

Le tracé urbain voulu par le Maire de Poissy sera une catastrophe pour la ville, à commencer là où il doit quitter la voie ferrée au ras de l’école Péguy pour arriver  au niveau de la chaussée boulevard Lefebvre et s’incruster ensuite dans le boulevard Gambetta. Imaginez ce que va être la traversée du bvd Lefebvre ; 2 trams par tranche 10 mn aux heures de pointe, qui coupent la circulation automobile ET PIETONNE ! Il va falloir bien éduquer les nombreux enfants qui fréquentent cet axe pour aller ou revenir des écoles, collèges ou lycées afin qu’ils respectent bien les feux leur interdisant le passage !

N’est-il pas évident que l’ancien tracé, réutilisant la voie ferrée existante et le pont au dessus de l’avenue, s’impose par son bon sens !

source du plan : DOSSIER D’OBJECTIFS ET DE CARACTERISTIQUES PRINCIPALES (DOCP)COMPLEMENTAIRE VARIANTE DE POISSY – Page 80

Une nouvelle consultation publique doit s’ouvrir fin 2017, il est important que vous y donniez votre avis. RIEN N’EST ENCORE DECIDE tant que M. Le Préfet n’a pas reconnu l’utilité publique du tracé urbain.

Interventions des élus de VNV au conseil municipal du 22 mai 2017

Délibération n°5

SEANCE DU 22 MAI 2017                                                                   5

SERVICE / DIRECTION RAPPORTEUR Mécénat, partenariats culturels et projets patrimoniaux Finances Madame Fatiha EL MASAOUDI

OBJET : Parrainage de SUEZ EAU France SAS en faveur de la Fête de l’eau 2017

Afin de promouvoir les activités sportives aquatiques et de mieux faire connaître les équipements sportifs de la Ville auprès des Pisciacais, la commune organise la première édition de la fête de l’eau à la piscine des Migneaux le 9 juin 2017. En savoir plus »

Compte-rendu de la soirée débat sur la communauté urbaine du 26 avril 2017

Affichette d’invitation au débat

Compte-rendu en cours de rédaction…

Article paru dans La Gazette en Yvelines n° 81 du mercredi 3 mai 2017

26 avril 2017, 20h30 – Conférence débat : la communauté urbaine, quelle place pour le citoyen ?

Plus de détail sur la conférence : Flyer débat recto/verso

 

Interventions des élus de VNV au conseil municipal du 27 février 2017

 

 

#34 Budget Principal 2017 – Subvention à l’association Poissy Triathlon Londres 2012

#38 Budget Principal 2017 – Subvention à l’association Saint-Louis de Poissy

(Intervention commune aux deux délibérations)

Comme nous l’avons déjà dit dans le passé, le cumul de responsabilités pour ces deux associations présidées, l’une par un agent de la Mairie et l’autre par un adjoint au Maire, nous semble malsain.

Nous nous abstiendrons donc sur ces deux délibérations.

En savoir plus »

Le Pisciacais, tribune de février 2017 : L’inélégance et l’autoritarisme du pouvoir local

L’inélégance et l’autoritarisme du pouvoir local

Le maire de Poissy affiche dans tous les médias une affabilité qui ne correspond pas à la réalité de ses méthodes et de ses décisions. Toute opposition connaît des difficultés quel que soit le pouvoir en place. À Poissy, toutes appartenances confondues, ceux qui expriment leurs divergences sont immédiatement sanctionnés. En savoir plus »

Les niouses

culture

Les niouses de septembre 2017

Les niouses de juin 2017

Les niouses de mai 2017

Les niouses d’avril 2017

Les niouses de mars 2017

Les niouses de février 2017

Les niouses de janvier 2017

La paille et la poutre

citoyennetéDécidément, le maire de Poissy et plusieurs de ses élus sont incorrigibles ! Non, nous ne cherchons pas à paraphraser ainsi la dernière tribune de la majorité municipale parue dans Le Pisciacais de juin. Il s’agit simplement d’une réponse à un texte volontairement polémique et méprisant.

Son auteur, qui fustige un prétendu « dogmatisme qui tourne au ridicule » dans lequel se « draperait » l’opposition municipale, serait mieux avisé de considérer le comportement de la majorité municipale et le sien en particulier, à notre égard.

En savoir plus »

Poissy, la casse de la culture.

La diminution constante depuis deux ans des moyens financiers et humains dédiés à la culture est consternante. La nécessité de réaliser des économies n’explique pas tout.

L’équipe municipale ignore, voire méprise délibérément, les valeurs fondamentales d’enrichissement personnel, de partage et de lien social que porte la culture. Il s’agit d’une erreur grossière qui ne se réduit pas seulement à une restriction des divertissements, mais affecte profondément le bien-vivre ensemble. En savoir plus »

Jeanne Pothier, élue Vivons notre Ville au conseil municipal

JeannePOTHIERlight (1)Native de Bourg-en-Bresse, âgée de 65 ans, j’ai vécu 25 ans à Versailles. Après des études d’arts plastiques, ma carrière s’est déroulée dans l’univers de la presse et de l’édition comme graphiste. À mon compte depuis une quinzaine d’années et  officiellement retraitée, je poursuis cette activité de temps à autres.

Pourquoi devenir élue municipale ?

Je suis arrivée en 1978 à Poissy, mais en 1995, face au comportement et aux actions du maire de l’époque (J. Masdeu-Arus), j’ai ressenti le besoin d’agir. J’ai alors adhéré à l’association citoyenne Vivons Notre Ville (Vivre sa Ville jusqu’en 2014). La vision du vivre ensemble de ses membres et son rôle de lanceur d’alertes m’ont séduite. Devenir élue municipale s’inscrit dans la continuité de ma démarche, même si je n’ai pas encore eu le temps d’en intégrer tous les rouages.

En savoir plus »

Le nouveau président de Vivons Notre Ville

Élu à l’unanimité, Salvador Juan est le nouveau président de Vnv. Il fut un des membres fondateurs de l’association (alors Vivre sa Ville) qu’il avait présidé à son origine, de 1994 à 2000.

Il est enseignant-chercheur, professeur de sociologie. il travaille sur les questions de mode de vie et d’environnement. Il a publié une quinzaine d’ouvrages, dont « La société inhumaine » et « La transition écologique ».

Le Parisien daté du 26 janvier 2016 fait état de ce changement à la tête de Vivons notre Ville :

Scan_20160126_150216

Ainsi que Le Courrier des Yvelines du 10 février …

En savoir plus »

Merci Jean-Paul Hédrich !

IMG_3497 - JeanPaulJean-Paul Hédrich, Pisciacais depuis des décennies et ancien candidat à la mairie comme tête de liste de notre association, quitte définitivement Poissy pour s’installer dans une ville de rugby, sport qu’il affectionne particulièrement pour ses valeurs et son engagement. Membre fondateur de Vivre sa Ville devenant Vivons notre Ville en 2014, il s’est investi durant plus de vingt ans à nos côtés et en marchant souvent en tête de file, nous faisant suivre résolument un cap fixé démocratiquement.

Sa combativité « fair play », le haut degré de préparation de ses dossiers (les valeurs du rugby), la pertinence de ses critiques et son sens de l’authenticité ont été constatés par ses adversaires ; tout comme sa ténacité et sa disponibilité, sa rigueur analytique (sans doute héritée de sa carrière de commandant de marine marchande) doublée d’un sens aigu de l’ironie ont impressionné ses camarades des deux principales organisations où il s’est engagé (parmi quelques dizaines), les écologistes et Vivons notre Ville. L’image que nous gardons de lui aux plans humain et politique est traversée de paradoxes : un amoureux de la mer très terrien aimant bonne table et bières fines, un dessinateur créatif mais un amateur de billard – des plus logiques dans ses calculs –, un radical de l’idéal cependant modéré dans ses prises de position, un militant solidement ancré sur un pragmatisme honnête que les choix idéologiques n’aveuglent pas, un élu prenant fréquemment la parole en dépit de son sens très manifeste de la réserve, un pessimiste de l’analyse doublé d’un optimiste impénitent de l’action.

Charlie_A(1) - copie

Nous continuerons – on l’espère – de profiter de son optimisme de l’action et de ses textes imaginatifs et documentés pour notre journal. Bon vent, à Toulouse, cher Jean-Paul et que la « ville rose » ne te fasse pas perdre ta verdeur !

Des idées pour remonter la « Maison de fer »

MaisondeFer1Le conseil municipal, lors de sa séance du 22 juin 2015, a autorisé le maire à déposer un permis de (re)construire la « Maison de fer ». L’objectif est de sauver ce patrimoine architectural pisciacais inscrit aux monuments historiques, abandonné par les services de l’État, dont la ruine rouille depuis la tempête de 1999 à deux pas de l’hôpital. Beau projet que nous soutenons à condition de trouver les mécènes prêts à payer les 2 M€ de travaux et éviter de mettre à mal le budget de la ville. En savoir plus »

Pourquoi acheter le forum Armand-Peugeot ?

Forum2Le groupe PSA qui a un urgent besoin de liquidités a mis en vente le forum « Armand Peugeot ». Cette salle de spectacle de 1200 places a été illico acquise par la ville de Poissy. Ce gros investissement, de plus de 3 millions d’euros, n’était pas prévu. Il sera financé par un nouvel emprunt mais le budget de la Ville sera surtout grevé par les frais de fonctionnement. Le coût annuel de cet équipement n’a pas été évalué et sa programmation reste encore floue. Aucune étude prospective n’a été faite. Certes 60 jours par an la salle sera louée à PSA pour 1000 € la journée, montant dérisoire au regard des 7000 € pratiqués jusqu’alors mais cette redevance ne couvrira bien évidement pas les frais de personnel, d’entretien et d’énergie. En savoir plus »

Pour un pont de Poissy mieux sécurisé

PontPoissyChaque jour, le pont de Poissy est emprunté par des milliers de personnes, sans aménagement sérieux pour les piétons et cyclistes, ni panneau de limitation de vitesse, alors même que cet endroit est très accidentogène. Ce pont est la seule voie d’accès vers la gare RER pour les habitants de la boucle de la Seine en attendant la construction de la passerelle.

L’antenne Poissy Seine-Aval de l’association Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB) a lancé une pétition en réaction à l’inertie des élus du conseil départemental des Yvelines pour que soit réaménagé le pont de Poissy afin d’améliorer la sécurité notamment celle des cyclistes et des piétons. En savoir plus »

Le maire supprime des aménagements cyclables à Poissy.

KO_cyclable2Triste nouvelle pour les cyclistes pisciacais. Le maire a commencé à supprimer des voies cyclables dans la ville. La rue Jean Bouin est la première à avoir fait les frais de cette décision consternante. La bande cyclable de cette rue a été remplacée par du stationnement pour les voitures. Cet aménagement avait été mis en place il y a 4 ans à l’occasion de la rénovation de la rue comme le prévoit le code de l’environnement*.
Les doubles-sens des rues Georges Constanti et des Fauvettes vont bientôt suivre et être rayés de la carte des aménagements cyclables de Poissy. (voir la carte ci-dessous)
En savoir plus »

Made in local : et si le local était la solution ?

MadeinlocalNous conseillons vivement aux décideurs qui seront en charge de l’économie dans la future communauté d’agglomération de Seine Aval de lire « Made in local ». Car le local jouera un rôle central dans l’économie de demain. C’est la thèse que développe dans son livre Raphaël Souchier, spécialiste des réseaux de coopération entre collectivités, universités et entreprises.

Les bienfaits de l’économie locale
L’économie n’est pas que mondialisée, elle est aussi une matière vivante, faite de proximité et de solidarité. Mais dans bien des domaines, les logiques de la mondialisation régentent notre quotidien avec ce que cela entraîne comme dérives pour notre nourriture, notre énergie, notre santé, notre argent…. En savoir plus »

Baguette ou café en attente

La solidarité des petits riens…

BaguetteA Poissy depuis le  samedi 7 mars !

L’idée nous vient de Naples où la tradition du « caffé sospeso » est une institution depuis plus d’un siècle.

De quoi s’agit-il ?
Une personne entre dans un bar, commande un « caffé ristretto » bu sur un coin du zinc et en règle deux dont un « caffé sospeso » à destination d’une personne qui ne pourra se l’offrir. Depuis mai 2013 ce concept s’est rapidement répandu en Europe et hors de ses frontières (1) (Québec, Amérique latine…). Dans l’Hexagone, il a été repris sous l’appellation « Café en attente ». En savoir plus »

TGO : Le tram-train dans les rues de Poissy, quel avantage ?

TGO Gare Grande-CeintureAvis favorable de la commission d’enquête.

Le 29 septembre, la commission d’enquête a finalement rendu un avis favorable au projet de la Tangentielle Ouest phase 2. Il est bien précisé que cet avis ne porte que sur le tracé qui a fait l’objet de l’enquête publique. Bien évidemment la commission ne s’est pas prononcée sur le tracé urbain réclamé par le président du Conseil général et le maire de Poissy. Une étude de faisabilité du tracé à travers Poissy est en cours de réalisation à l’initiative du STIF. On devrait en connaître le résultat avant la fin de l’année.

En savoir plus »

La carte de la vidéosurveillance à Poissy

Carte cameraLa délibération N° 6 du conseil municipal du 29 septembre a présenté aux élus les 48 emplacements des caméras de vidéosurveillance qu’il est prévu de déployer dans Poissy. C’est une délibération d’attente puisque les caméras promises pour septembre ne seront pas installées avant 5 à 6 mois. Les emplacements ont été, nous a dit le maire, définis par le bureau d’étude Altétia à partir des cartes de la criminologie pisciacaise. Il faudrait connaître le rapport de ce bureau d’étude pour bien comprendre l’utilité de certaines caméras en des lieux où il ne s’est jamais rien passé de répréhensible. 

En savoir plus »

Les camions ne rentrent plus dans le quartier de la Coudraie !

Vendredi 1er avril dès 6h du matin, des habitants de la Coudraie ont bloqué l’accès au quartier. En savoir plus »

Tangentielle Ouest concertation complémentaire – avis déposé par VnV

Vivons notre Ville contre le tracé urbain dans Poissy

TGO phase 2Vivons notre Ville confirme son opposition au nouveau tracé de la Tangentielle Ouest phase 2, présentant un tram-train qui traverse Poissy de la gare de Grande Ceinture à Achères-Ville en passant par la place de l’Europe. Comme nous l’avons déjà écrit dès 2014 sur notre site (lien http://vivonsnotreville.com/?p=592) notre association considère ce projet inutilement coûteux par rapport aux avantages qu’il prétend apporter.En effet, cette proposition induit une dépense supplémentaire de 120 millions d’euros, (s’il n’y a pas de dépassement, ce qui est fortement improbable) pour en final ne desservir que deux quartiers de la ville (La Bruyère et Rouget de l’Isle/Saint-Exupéry) sans même un arrêt au Technoparc, un des poumons économiques de la ville où sont implantés de nombreuses entreprises, le lycée Charles de Gaulle et des centres de formation. Rappelons que de nombreuses voix en ont fait la demande lors des réunions publiques. En savoir plus »

Les niouses de mars 2016

 

 niouses mars 16

 

Le printemps n’apparaîtra au calendrier qu’à la fin du mois, mais de jolies petites fleurs ouvrent déjà leur corolle …

L’actualité culturelle à Poissy et ses environs est, quant à elle, toujours aussi intense !

 

spectacle humoristique organisé par le club Saint-Exupéry  

« Pour réfléchir aux grandes questions qui se posent à l’humanité … »  avec le professeur Kiddonk Sysnetoua 

vendredi 4 mars, 20h, espace Claude Vanpoulle, 40 rue Saint-Sébastien, à Poissy

 – Fest noz      niouses coup de coeur

En savoir plus »